qui doit nettoyer la toiture

La toiture figure parmi l’une des parties les plus importantes d’une habitation. Étant donné qu’elle assure un rôle important dans l’isolation et l’esthétique de la maison, une toiture doit être bien entretenue. Également, pour prévenir les risques d’infiltration et les déperditions thermiques, son entretien s’impose. L’entretien consiste en effet à la nettoyer, à améliorer son imperméabilité, à supprimer les mousses, à la réparer, voire même la rénover. On fait le point.

Un nettoyage régulier est nécessaire à long terme

La meilleure solution pour entretenir une toiture est tout simplement de s’en occuper correctement et régulièrement. Ainsi, on peut éviter les éventuels traitements coûteux. Pour un toit-terrasse, un nettoyage régulier du revêtement suffira amplement. Par ailleurs, si la toiture est revêtue à partir d’une couverture végétale, l’entretien varie selon la nature de cette couverture. Quant aux toits en pente, le matériau détermine le type d’entretien à faire. S’il s’agit d’une toiture en ardoise, en bois, en béton, en pierre ou en terre cuite, enlevez les feuilles mortes en utilisant une brosse et un nettoyant adapté au matériau de la toiture et le tour est joué. Tandis que pour une toiture en chaume, on recommande d’éliminer régulièrement la partie supérieure détériorée et de nettoyer le tout via jet d’eau sous pression. On vous conseille d’effectuer cette opération tous les trois à cinq ans. Il faut noter que les nettoyages à haute pression sont souvent déconseillés. Pour cause, ils risquent d’endommager la couverture dans le cas où l’utilisateur ne sait pas le contrôler.

Enlever les mousses et améliorer l’imperméabilité

Au fil du temps, les petites mottes de terre communément appelées les mousses et les lichens apparaissent sur la toiture, amenant un changement de couleur qui n’est certainement pas agréable à regarder. Surtout, ces mauvaises herbes augmentent le risque d’infiltration. Pour cela, un bon nettoyage s’impose préalablement. L’opération consiste ainsi à éliminer tous ces végétaux avec une brosse. Une fois terminé, réalisez le rinçage à basse pression et appliquez ensuite le produit algicide, anti-mousse et fongicide. Mais pour que ces traitements soient efficaces, vous devez prévoir trois jours sans pluie avant de les appliquer.

Outre ces divers traitements, le traitement hydrofuge permet également d’augmenter l’imperméabilité de la toiture. D’ailleurs, certains produits hydrofuges en film durcissant sont à appliquer après séchage tandis que d’autres s’infiltrent directement dans les matériaux tout en les protégeant. Un temps de séchage s’avère utile et le nombre de couches à passer dépend en fonction du produit.

Peut-on nettoyer soi-même sa toiture ?

En général, puisqu’il s’agit d’un travail en hauteur, le nettoyage d’une toiture doit être confié à un professionnel qualifié. Mais cela ne vous empêche pas de faire le nécessaire à condition que vous suivez et respectez quelques règles d’art. Si vous confiez cette tâche à un expert, notez bien qu’un simple nettoyage coûte environ 10 à 15 euros le m². Pour un nettoyage accompagné d’un traitement contre les mousses, comptez environ 15 à 25 euros le m². Si vous demandez un traitement hydrofuge, le coût global peut alors atteindre de 30 euros le m².