Fenêtre et porte-fenêtre : bien les choisir

Dans une maison, les fenêtres sont les menuiseries extérieures qui laissent entrer la lumière. Elles sont également utiles pour renouveler l’air. Mais plus important encore, les fenêtres comme les portes-fenêtres sont des éléments importants qui définis la valeur d’une maison. Elles doivent de ce fait être bien choisies. Comment les choisir alors ? Découvrez la réponse à cette question dans le développement de cet article.

Quel matériau choisir pour sa fenêtre et sa porte-fenêtre ?

Sur le marché, il existe 3 principaux types de matériaux pour fenêtre et porte fenêtre, notamment : le bois, l’aluminium et le PVC. Ils procurent tous à un logement une valeur sûre. Or, ils ont chacun leur propre avantage.

Le bois peut être considéré comme le matériau le plus résistant de tous, il faut juste miser sur les bonnes essences. En plus, une fenêtre en bois de bonne qualité constitue un excellent outil d’isolation thermique et phonique. Seulement, celle-ci demande un traitement particulier et un entretien régulier.

Ultérieurement, les fenêtres et portes-fenêtres en PVC sont celles constituées d’un matériau solide. Elles peuvent de ce fait, résister aux chocs les plus extrêmes. Qui plus est, équipées d’un double ou triple vitrage, les fenêtres en PVC assurent plutôt une excellente isolation.

Enfin, les fenêtres et portes-fenêtres en aluminium. Ces dernières sont appréciées pour leur armature et leur résistance. Elles sont par ailleurs, faciles à nettoyer et à entretenir.

Quel vitrage pour fenêtre et porte-fenêtre ?

Une fois le matériau de fabrication choisi, passez au choix du vitrage. Cela est indispensable, car au moment de choisir vos fenêtres et vos portes-fenêtres, la question du vitrage se pose également.

Ainsi, vous pouvez choisir entre le double vitrage et le triple vitrage. Le double vitrage est celui régi par la norme en termes d’isolation thermique. Cependant, c’est le triple vitrage qui est le plus conseillé si vous souhaitez parfaire l’isolation de votre maison.

Bref, quoi qu’il en soit, le vitrage de votre fenêtre doit être choisi en fonction des réels besoins d’isolation de votre maison et de l’apport solaire dont bénéficie votre fenêtre. Par exemple, si votre besoin est de privilégier l’isolation acoustique ou de profiter d’un chauffage passif par rayonnement de la lumière en hiver, il n’est pas nécessaire d’investir sur le triple vitrage. Vous n’avez qu’à miser sur le double vitrage. Sur ces points, ce dernier sera plus performant et suffisant.

Quel système d’ouverture choisir pour ses fenêtres et portes-fenêtres ?

Après avoir choisi le matériau et le vitrage, vous pouvez tout de suite passer au choix du système d’ouverture. Vous pouvez choisir entre une ouverture « à la française », une ouverture oscillo-battante, une ouverture coulissante et une ouverture basculante.

L’ouverture « à la française » est le système le plus classique de tous. Elle permet une ouverture quasi-totale et elle est facile à entretenir. Seulement, avec celle-ci, les vantaux ouverts sont encombrants.

Ultérieurement, si vous souhaitez aérer une pièce, c’est l’ouverture oscillo-battante que nous vous recommandons. Celle-ci propose une double ouverture au choix. Puis, pour des modèles plus sophistiqués, nous vous préconisons l’ouverture coulissante. Elle utilise le système à galandage.

Enfin, l’ouverture basculante. Il s’agit d’une solution rare dans les maisons. Cependant, celle-ci permet d’aérer une pièce, même par temps de pluie.