Quels sont les travaux à réaliser pour la couverture d’un toit ?

Une maison sans toit n’est pas une maison. C’est le toit qui fait de tout édifice un abri contre le soleil, le vent, l’humidité, la neige et les intempéries. Il peut également protéger contre la pollution et contre les bruits extérieurs. En général, un toit est épaulé par une charpente en bois, en béton armé ou en acier. Et il doit assurer en même temps l’étanchéité et l’esthétique de la construction tout comme il doit prévenir les pertes d’énergie et les infiltrations.

Pour la couverture proprement dite, il peut s’agir : de tuiles, de tôles ondulées, d’ardoises, d’acier, de pailles, de PVC, de fibres synthétiques, de fibrociments ou encore de plaques de zinc mais ce sont surtout les tuiles qui sont les plus utilisés. Dans cet article, vous pouvez retrouver des informations complètes sur les principales étapes à franchir pour couvrir efficacement un toit.

La préparation et l’achat des différents équipements de la toiture

Avant toute chose, il y a lieu de signaler que la couverture d’un toit doit suivre les normes de construction qui sont prévues par les règles d’urbanisme. Par conséquent, les maçons doivent appliquer les meilleures techniques de pose ou de réfection d’un toit pour que la couverture constitue vraiment une protection étanche et isolée.

En prenant l’exemple des tuiles, vous devez tout d’abord choisir le type de tuiles qui vous convient et que vous l’achetiez avec les outils nécessaires pour la réalisation des travaux, tels que : les clous, les produits de calfeutrage, les matériaux d’étanchéité et l’échelle. Il y a lieu de noter que les principaux critères dont vous devez prendre en compte lorsque vous choisissiez des tuiles sont : leurs couleurs, leurs dimensions, leurs matières et leurs types ou leurs formes. Pour les types de tuiles par exemple, il y a lieu de citer : les tuiles plates, les tuiles à emboîtement, les tuiles romanes, les tuiles pannes, les tuiles canal et les tuiles losangées.

Quels sont les travaux à réaliser pour la couverture d'un toit ?

La vérification des supports de la toiture et l’installation du revêtement

La seconde étape consiste à bien vérifier la fixation et la solidité de la charpente avant d’installer le revêtement. Et par la même occasion, il faut aussi que vous renforciez le bardage ainsi que les autres matériaux qui se trouvent sur la charpente.

Une fois que vous en êtes satisfait, vous pouvez fixer le premier rouleau de revêtement à l’aide des clous et vous espacez ces derniers d’un écart égal jusqu’à ce que vous arriviez au bout du toit. Puis, il y a lieu de clouer également l’extrémité du toit. Et vous devez refaire la même chose pour poser la nouvelle bande de revêtement. Pour terminer cette étape, il faut que vous accordiez une attention particulière sur les obstacles en appliquant par exemple du mastic autour des cheminées.

La fixation des lattes et la pose des tuiles

La dernière étape est la pose des tuiles. Pour ce faire, il faut tout d’abord que vous fixiez des lattes ou des baguettes pour installer les tuiles. Sinon, vous pouvez aussi implanter des bardeaux sur le support. Mais quoi qu’il en soit, il faut que vous posiez soigneusement chaque tuile.

Par ailleurs, il est fort probable que les dimensions des tuiles ne correspondent pas à celles de certaines zones de votre toiture. Dans ce cas, il va falloir que vous coupiez les tuiles d’une manière à ce qu’elles puissent entrer sur tous les espaces du toit, même sur les espaces les plus étroits. Et bien évidemment, vous devez commencer par la pose des tuiles des versants avant d’effectuer celle du sommet.

Il convient de rappeler que pour réaliser ces travaux, vous devez vous munir d’une échelle ou d’un échafaudage qui convient à votre poids et n’oubliez pas de toujours porter les équipements de sécurité nécessaires car les dangers ne préviennent pas et aussi car le meulage des tuiles peuvent causer des pathologies graves.